Le site du réseau national PERPERUNA

PFAS : « Polluants éternels » !

PFAS : « Polluants éternels » !

PFAS : « Polluants éternels » !

Le scandale mondial des « PFAS »

 

> ATTENTION :  Nous vous recommandons vivement de prendre le temps de vous informer plus profondément via la Revue de presse importante en bas d’article, afin de mieux prendre conscience de l’ampleur du problème et de ce véritable scandale !

 

Avis aux personnes qui nous questionnent à ce sujet s’inquiétant des impacts des PFAS sur l’eau de pluie ..  Conscients et respectueux de cette inquiétude, nous vous présentons ici une petite démonstration qu’il y a bien plus à s’inquiéter de « l’eau du robinet » que de l’eau de pluie !

 

Que sont les PFAS ?

Les subtances perfluoroalkylées et polyfluoroalkylées (PFAS) forment une classe chimique complexe de plusieurs milliers de composés organiques fluorés. Ce sont des produits de synthèse qu’on ne retrouve pas naturellement dans l’environnement. La stabilité thermique et chimique des PFAS les rend très résistantes à la dégradation et persistantes dans l’environnement. Ils ont aussi des propriétés chimiques particulières. Par exemple, ils sont solubles dans l’eau et les graisses (amphiphile), ce qui les rend très utiles pour de nombreuses applications industrielles ou commerciales. Les PFAS sont exploitées depuis les années 1940 en raison de leurs propriétés ignifuges, antitaches, antiadhésives, émulsifiantes et imperméabilisantes. Conséquemment, de très nombreux produits de consommation en contiennent.

Les PFAS sont également intégrées dans de très nombreux procédés industriels tels que le moulage, la galvanisation des métaux ou la synthèse de divers polymères. Elles sont utilisées dans plusieurs secteurs industriels (caoutchouc, plastiques, polymères, semi-conducteurs, pétrochimie, aérospatial, mines, métallurgie, textile, imprimerie, construction et matériaux).

Source :  https://www.inspq.qc.ca/pfas/pfas-definition-et-utilisation

– – – – – – –

Les substances per- et polyfluoroalkylées, également connues sous le nom de PFAS, sont une large famille de plus de 4000 composés chimiques. Antiadhésives, imperméabilisantes, résistantes aux fortes chaleurs, les PFAS sont largement utilisés depuis les années 1950 dans divers domaines industriels et produits de consommation courante : textiles, emballages alimentaires, mousses anti-incendie, revêtements antiadhésifs, cosmétiques, produits phytosanitaires, etc.

Ces substances chimiques sont très nombreuses et varient selon le nombre de carbones qui les constituent. Plus elles contiennent de carbone et plus elles sont persistantes dans l’environnement. L’une des sous-familles les plus connues sont le PFOA (acide perfluorooctanoïque) et le PFOS (sulfonate de perfluorooctane), ces derniers étant les plus persistants dans l’environnement.

Les aliments, en particulier avec les produits de la mer, constituent des sources conséquentes d’exposition de l’Homme à ces composés. Pour les aliments courants, les concentrations les plus élevées de PFOA et PFOS sont retrouvées dans les crustacés et les mollusques. L’eau destinée à la consommation humaine (EDCH) peut également être une source de contamination.

Au cours des dernières décennies, les perfluorés à longue chaîne carbonée ont été en partie substitués par des perfluorés à chaîne courte, plus mobiles dans les sols par exemple. Ces derniers restent néanmoins persistants et peuvent présenter un niveau équivalent de préoccupation.

Pourquoi appelle-t-on les PFAS les « produits chimiques éternels » ?

Les PFAS contiennent tous des liaisons carbone-fluor très stables. Ils varient selon la longueur de leur chaîne carbonée. Ces liaisons chimiques stables en font des composés chimiques très peu dégradables une fois dans l’environnement. C’est la raison pour laquelle on les surnomme parfois les « forever chemicals » ou « produits chimiques éternels ».

Pourquoi ces composés sont-ils préoccupants et quels risques présentent-ils pour notre santé ?

L’utilisation variée de ces composés chimiques, combinée à leur caractère très persistant entraîne une contamination de tous les milieux : l’eau, l’air, les sols ou encore les sédiments. Certains s’accumulent dans les organismes vivants et se retrouvent dans la chaîne alimentaire. D’autres, plus mobiles, sont transportés sur de très longues distances par l’eau ou l’air et peuvent se retrouver jusque dans les océans Arctique et Antarctique.

Nous pouvons ainsi être exposés aux PFAS dans notre environnement intérieur, parfois sur notre lieu de travail, à travers notre alimentation ou encore via l’eau potable que nous consommons.

Concernant les effets sur la santé, la toxicité de ces composés chimiques est multiple : ils provoquent une augmentation du taux de cholestérol, peuvent entraîner des cancers, causer des effets sur la fertilité et le développement du fœtus. Ils sont également suspectés d’interférer avec le système endocrinien (thyroïde) et immunitaire. Cet effet des PFAS sur le système immunitaire a récemment été mis en exergue par l’EFSA qui considère que la diminution de la réponse du système immunitaire à la vaccination constitue l’effet le plus critique pour la santé humaine.

Source :  https://www.anses.fr/fr/content/pfas-des-substances-chimiques-dans-le-collimateur

– – – – – – – –

Les substances perfluoroalkylées (PFAS) forment une grande famille de plusieurs milliers de produits chimiques synthétiques qui sont couramment utilisés dans l’ensemble de la société et que l’on retrouve dans l’environnement.

Elles contiennent toutes des liaisons carbone-fluor, qui comptent parmi les liaisons chimiques les plus fortes de la chimie organique. Cela signifie qu’elles ne se dégradent pas après utilisation ou rejet dans l’environnement. La plupart des PFAS sont également facilement transportées dans l’environnement sur de longues distances, loin de leur source d’émission.

On a fréquemment observé une contamination des eaux souterraines, des eaux de surface et du sol par les PFAS. Le nettoyage des sites pollués est techniquement difficile et coûteux. Si elles continuent à être rejetées, elles ne cesseront de s’accumuler dans l’environnement, dans l’eau potable et dans les aliments.

Source :   https://echa.europa.eu/fr/hot-topics/perfluoroalkyl-chemicals-pfas

– – – – – – – –

 

A lire absolument, le pavé dans la mare révélé par le Canard Enchaîné ! :   Canard enchaine PFAS

 

A lire sur France3 Régions  (lien ci-dessous) :

On connaissait la pollution des communes du sud est et de l’ouest lyonnais. Mais la présence de PFAS dans la nappe alluviale du Rhône semble bien plus étendue. France 3 Rhône-Alpes révèle aujourd’hui que dans l’eau potable d’une cinquantaine de communes ardéchoises aussi, on retrouve ces polluants éternels. L’affaire a été gérée dans la plus grande discrétion et pourrait présager de nombreux cas similaires en France.  …∕…

Pour l’instant, on ne s’est pas inquiété de la problématique, parce que l’ARS ne nous oblige pas à faire des recherches… Si on devait en trouver, on se demande comment on ferait pour alimenter les gens en eau… On évite d’aller sur ce sujet qui m’a l’air très délicat”, rapporte l’élu.  …∕…

…∕…  Le courrier envoyé par l’Agence Régionale de Santé aux syndicats des eaux indique donc que “l’ARS ne recommande pas de restriction de consommation de l’eau”. Il précise cependant qu’en cas de confirmation d’un dépassement de la future limite de qualité, il conviendra d’étudier les mesures de gestion qu’il sera possible de mettre en œuvre (notamment dilution, traitement) au plus tard au 1ᵉʳ janvier 2026, afin de distribuer une eau respectant la future limite de qualité sur les perfluorés”. 

Une politique attentiste qui n’est pas sans faire écho au mail du directeur de l’ARS d’Occitanie, révélé la semaine dernière par nos confrères du Canard Enchaîné. Après un séminaire national de tous les directeurs des ARS de France, Didier Jaffre assure par écrit à ses cadres que très clairement, nous allons devoir changer d’approche et de discours, il y a des PFAS et des métabolites partout. Et plus on va en chercher, plus on va en trouver. L’eau “ne doit plus être consommée, mais seulement utilisée pour tout le reste, [il faut] donc privilégier l’eau en bouteille.

Selon l’hebdomadaire, qui a accepté de partager ses informations avec nous, la directrice de l’ARS d’Auvergne Rhône-Alpes (ARS ARA) serait intervenue pendant le séminaire pour un retour d’expérience sur le sujet « polluants éternels”.  Résumé par le fonctionnaire occitan à ses troupes : Nous avons jusqu’en 2026 pour lancer les contrôles sur les PFAS. Le conseil donné par ARA est pour l’instant de ne pas les faire vu les conséquences engendrées.

 

Vidéo reportage RTBF #Investigation (Belgique) :  PFAS, le silence coupable

Vidéo reportage RTBF – Declic (Belgique):  PFAS : l’Europe s’en lave les mains

Vidéo reportage 1 « Envoyé Spécial » :  Perfluorés : vers un scandale mondial ?

Vidéo reportage 2 « Envoyé Spécial » :  Alerte aux polluants éternels

Vidéo reportage 3 « Envoyé Spécial » :   L’eau potable de la région lyonnaise contaminée aux perfluorés ?

Vidéo reportage ARTE :  Les PFAS, poison de notre avenir ?

Vidéo reportage ARTE :  Haute-Savoie, polluants éternels dans l’eau potable

Vidéo reportage de RTS (Suisse) :  Les PFAS, des dangers pour la santé et l’environnement

Vidéo reportage de 36.9° (Suisse) :  Se protéger des polluants persistants

Vidéo reportage France3 Occitanie :  ENQUÊTE. Dans les eaux de Salindres, possible « record mondial » de TFA, un « polluant éternel »

Vidéo reportage France3 :  Les PFAS, polluants éternels, « on en trouve partout, eau, air… » : enquête dans les Hauts-de-France

Vidéo reportage France3 ARA :  PFAS : un collectif lance ses propres analyses près de Lyon

Vidéo reportage France24 :  Polluants éternels : partout et pour toujours

Les différents dossiers de Générations Futureshttps://www.generations-futures.fr/publications/thematique/pfas/

Article de Actu-Environnement :   PFAS : les propositions d’un député au Gouvernement pour « faire machine arrière »

Article de France3 Régions :   “Polluants éternels” : en Ardèche, l’eau contaminée aux PFAS, le silence des pouvoirs publics

Article de Générations Futures :  Alerte aux PFAS : Révélation d’une pollution inquiétante aux PFAS près de la plateforme chimique de Salindres dans le Gard

Article de Générations Futures :  Des polluants éternels #PFAS dans des emballages alimentaires de fast-food en France ?

Article de National Géographic :  Les PFAS, ces substances nocives omniprésentes dans nos emballages alimentaires

Article de Franceinfo :   « Polluants éternels » : les eurodéputés font un pas vers l’interdiction des PFAS dans les contenants alimentaires

Article de Actu-Environnement :   PFAS dans le Rhône : des communes et associations de pêcheurs portent plainte